home   mercredi 25 novembre 2020 - 18:59 : AVEL DOUR DOMOBIOLOGIE Bienvenue
ban

bloc_h_g Accueil  bloc_h_d
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g Ondes électromag. et Santé  bloc_h_d
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g Prestation ti   bloc_h_d
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g Combien ça coûte ?  bloc_h_d
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g Qui intervient ?  bloc_h_d
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g Contact  bloc_h_d
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g Pour recevoir des nouvelles  bloc_h_d

Inscription
Désinscription

bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g documents à télécharger  bloc_h_d
Top 3

Puce Jean Uguen, un géobiologue dans les étoiles 1185
Puce Conseils CRIIREM utilisation téléphone portable 992
Puce Article de la revue du GREF 944

Afficher les fichiers

liste exhaustive
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g photos  bloc_h_d
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g Administration :  bloc_h_d
Privé Masquer le formulaire de connexion
bloc_b_g bloc_b_d

bloc_h_g Ondes électromagnétiques et santé bloc_h_d
Sensibilité aux ondes :


P1120535.JPG



Les ondes électromagnétiques font partie de notre environnement quotidien depuis des temps immémoriaux. Il existe effectivement des ondes électromagnétiques naturelles qui sont nécessaires à la vie. On a même détecté des ondes électromagnétiques pulsées émises naturellement par la terre.

Cependant, aujourd'hui, l'inflation phénoménale du nombre de sources artificielles, leur disharmonie séquentielle et l'augmentation des fréquences conduisent à une situation très préoccupante.

Les effets thermiques des ondes (échauffement des tissus biologiques selon le principe des aliments placés dans le micro-onde) sont bien identifiés et bien reconnus. C'est même sur ces seuls critères que les normes visant à protéger les individus ont été initialement établies. Elles sont toujours en vigueur au niveau national.

Mais cet impact thermique agit sur de courtes distances, et il est aujourd'hui indéniable que les champs électromagnétiques induisent des troubles d'une autre nature, dans un périmètre plus important.

Ceci n'a rien de surprenant quand on réalise que les êtres vivants génèrent eux-mêmes des champs électromagnétiques (naturels et de faible puissance). Les interférences entre ces deux systèmes sont réelles.




On remarquera, par exemple, que la fréquence du micro-onde est de 2400 Mhz, parce que c'est justement la fréquence de résonance de l'eau. Il se trouve que c'est aussi la fréquence habituelle de la wi-fi ! Et que le corps humain est composé d'environ 70 % d'eau...


P1120751sd.JPG



D'autres fréquences coïncident avec la fréquence d'un organe, d'une glande, d'un fonctionnement physiologique ou énergétique de l'individu.

Les biocommunications permettant la régulation entre les cellules d'un organisme, ou une adaptation aux paramètres naturels extérieurs, peuvent être altérées.

Par exemple, on a constaté à maintes reprises que la synthèse de la mélatonine est perturbée dans les zones exposées aux champs électromagnétiques artificiels (la mélatonine est une hormone primordiale secrétée par l'épiphyse et régulant principalement les cycles du sommeil).



Car si ces ondes électromagnétiques restent invisibles, inaudibles, inodores et indolores pour la plupart de nos concitoyens, les personnes électro-hypersensibles, elles, en souffrent incontestablement. Elle peuvent même ressentir instantanément les nuisances en s'approchant de certains équipements techniques.

La prise de conscience de leur sensibilité les conduit généralement à fuir ou à agir pour minimiser l'exposition à ces ondes. Leur attitude salvatrice peut permettre d'alerter les personnes de leur entourage qui subissent et cumulent ces nuisances sans douleurs, mais peut-être pas sans conséquences.

Question de sensibilité individuelle ?

Oui, bien sûr, mais pas seulement.



Influence du sous-sol : [Haut page]

Une antenne par exemple, sera grandement perturbante pour une certaine personne.

Et cette même personne, dans les mêmes dispositions, à la même distance d'un équipement similaire (poids, hauteur, incidence, fréquences, intensités ...) pourra ne pas être gênée.

Pour quelle raison ?

antenne brume.jpg



On remarque que les mêmes causes ne provoquent pas les mêmes effets en fonction du lieu d'implantation. C'est une question de nature de sous-sol sur lequel cet équipement a été construit.

Si une faille géologique (par exemple) se trouve malencontreusement sous cette antenne, les nuisances vont être potentialisées.

On comprend alors mieux pourquoi les études sur les conséquences sanitaires des ondes électromagnétiques peuvent conclurent à des résultats si divergents.



Action de la correction : [Haut page]


Dans les lieux où les personnes se plaignent des champs électromagnétiques, les perturbations physiologiques rapportées croissent généralement avec l'augmentation des valeurs en volts/mètre(affichées sur les cadrans d'appareils de mesure).

Cependant cette corrélation n'est pas systématique.

Il faut réussir à dissocier ces deux notions.

Certains cas de figure nous prouvent que les organismes souffrent d'un phénomène plus subtil : c'est la composante informationnelle du champ électromagnétique qui impacte le vivant et non directement ces valeurs mesurables.

Les dispositifs correcteurs utilisés lors de ces interventions de domobiologie permettent de redresser le spin lévogyre de cette composante (rotation gauche - perturbante), en spin dextrogyre (rotation droite). La rotation à droite de ce "flux" est, en revanche, compatible avec le vivant.

godi 22.jpg


Ca marche aussi pour les mammifères.


Ainsi un environnement favorable est rétabli, la physiologie des organismes alentours s'améliore, sans diminution de l'intensité du champ électromagnétique, ni de l'efficacité des installations techniques.

On peut alors mesurer des intensités significatives de champs électromagnétiques sans observer les pathologies en découlant (si on se trouve, toutefois, suffisamment éloigné de la zone à effets thermiques) .

Inversement, on peut mesurer des intensités en volts/mètre très faibles et observer quand même un impact biologique sur les organismes. Cette configuration se retrouve classiquement à proximité immédiate des antennes. Les faisceaux leur passant "au dessus de la tête", les habitants se croient protégés par "l'effet parapluie". Là encore, c'est en traitant la composante lévogyre (véhiculée par le sol) que l'on rétablit un environnement plus favorable.




Cas des lignes à haute tension, transformateurs, éoliennes ... [Haut page]

Une composante pathogène de même nature (flux lévogyre) peut également être émise par d'autres installations techniques.

pylone HT.jpg

Les lignes à haute tension et transformateurs sont couramment mis en cause sans grande surprise.
P1100272 rcdr.jpg

Les effets du réseau 50 Hz à l'intérieur de la maison sont aussi aujourd'hui bien pris en considération en éco-habitat et sont traités lors des interventions en domobiologie.

P1120954 rcdr.jpg


Il est plus difficile d'établir le lien de cause à effet entre une éolienne et les dysfonctionnements physiologiques observés dans les environs, en particulier lorsque l'on voit en ces productions un espoir de solution énergétique propre et économiquement pertinente.

P1110598 rcdr.jpg


Et pourtant, les riverains d'antennes relais n'ont rien à envier à certains riverains d'éoliennes.

Pour ces installations aussi l'emplacement de la machine et la position de l'habitat par rapport à cette source, jouent un rôle déterminant dans les troubles provoqués.

Par exemple, une ferme à 3 km d'une éolienne pourra pâtir de la situation alors que tout se passera normalement dans une autre exploitation située à 800 mètres de cette même éolienne.

C'est plutôt déconcertant pour les observateurs.

L'explication vient à nouveau du sous-sol :

Si une faille géologique relie l'éolienne à la ferme, les nuisances seront acheminées par le sol, parfois sur plusieurs kilomètres (en suivant des lignes précises étroites de quelques mètres ou dizaines de mètres).

C'est une information (ne portant pas d'énergie) qui circule le long de ces lignes. On peut également trouver des similitudes avec les réseaux sur lesquels ont été érigés les menhirs (ces "pylônes" ancestraux activaient positivement le lieu par acupuncture terrestre).

P1020330 rcdr.jpg

Ces effets engendrés par les monolithes (ou autre masse "neutre") correspondent à l'aspect "statique" du phénomène (en l'absence de tout équipement technologique) ; alors qu'un générateur artificiel d'ondes électromagnétiques induira un phénomène "dynamique".

Les églises ont souvent été placées sur ces anciens points stratégiques remarquables. On réalise alors toute la gravité des conséquences d'installation de téléphonie mobile ou de stations wi-fi dans certains clochers si on ne s'est pas soucié préalablement du traitement des perturbations engendrées.


Spécificité des maisons en bois : [Haut page]

Les maisons en bois ont le vent en poupe pour les nombreux atouts qu'elles présentent aux niveaux charme, confort et écologie. Cependant, on remarque qu'elles présentent aussi des particularités vis à vis des champs électriques et il faut en tenir compte.


P1080452 rcdr.jpg



La moindre conductivité au sol de l'ensemble (par rapport à une construction en parpaing par exemple) peut expliquer que l'ambiance des pièces reste "chargée". La structure en faisceau des fibres du bois (tissu ligneux) facilite aussi l'"acheminement" des champs électriques.


Mise en oeuvre du traitement : [Haut page]

Le retour à la normale de la situation peut s'obtenir par la pose de dispositifs correcteurs. Selon la complexité des cas rencontrés (et le degré de collaboration des responsables), le traitement peut se faire à différents niveaux :

- sur l'habitat et ses équipements.
- sur un point caractéristique repéré à proximité (jardin ...)
- directement à la source

Pour un maximum d'efficacité ces trois solutions peuvent s'avérer complémentaires.


Nous attendons des résultats supplémentaires pour vérifier si cette méthode peut être autre que palliative.


Prises de terre : [Haut page]

Une attention toute particulière est portée aux prises de terre des installations et à leur emplacement. Cette liaison au sol est bien entendu très importante pour protéger contre les chocs électriques. Les géobiologues ont l'habitude de recommander des valeurs 10 fois plus exigeantes que les électriciens afin d'en augmenter les performances pour évacuer certaines perturbations à la terre. En domobiologie, nous considèrons également le rôle important qu'elle joue quant à la remontée des nuisances telluriques dans la maison. Cet effet peut-être très délétère si la prise de terre est très performante et l'environnement très perturbé (par un transfo EDF par exemple).
La prise de terre sera donc traitée en priorité pour rectifier le sens de rotation de l'information qui y circule.



Evaluation des résultats : [Haut page]


Il est fondamental d'avoir une considération holistique de l'être et de son environnement, au sens large.

L'esprit analytique occidental et les appareils scientifiques dont nous disposons sont souvent d'un recours insuffisant pour appréhender directement le rôle des dispositifs correcteurs.


C'est une des raisons pour lesquelles il reste tant à découvrir dans ce domaine.

Cependant les modes de vie et les équipements techniques actuels induisent de plus en plus de "ruptures d'équilibres" des milieux.

Tout comme on a longtemps cru pouvoir déverser impunément n'importe quel rejet à la mer, le sol aujourd'hui, ne peut plus absorber toutes les nuisances électromagnétiques. Les équilibres ne peuvent plus être maintenus. Dans la plupart de nos contrées, la terre a atteint son seuil de tolérance et relargue son trop plein de perturbations.

C'est pourquoi il est de plus en plus impératif d'avancer rapidement des solutions concrètes.

C'est par l'observation des conséquences sur les organismes (amélioration du ressenti, réponses physiologiques, modifications des comportements ...) que l'on peut le mieux évaluer l'efficacité des interventions en domobiologie.
Le rétablissement d'une ambiance favorable entraîne des effets positifs chez les humains, les animaux, les végétaux.

Le bien-être joue indéniablement sur la bonne santé.

Dans de nombreux cas, le témoignage des habitants est éloquent. La situation obtenue après l'intervention est d'autant plus positive que les problèmes antérieurs avaient été aigus (inversion du sens du phénomène avec conservation de l'intensité).On peut aussi s'appuyer sur des critères plus objectifs comme nous les fournissent les analyses de suivis des élevages : souvent, la production augmente, les frais vétérinaires diminuent. Les cheptels offrent aussi l'avantage d'observer une réponse significative sur un effectif important. Dans ce cas, on peut raisonnablement estimer que l'aspect multi-factoriel est écarté et que l'influence psychologique (effet placebo) ne joue pas.


boeuf .jpg



D'autres moyens, plus sophistiqués techniquement, permettent de visualiser la nette amélioration énergétique des habitants dès la première heure après le traitement de leur maison. Les logiciels de l'appareil de Korotkov donnent des images analytiques ou synthétiques de l'état des personnes. Cette technologie repose sur l'effet Kirlian (diagnostic non intrusif) croisé avec les données de la médecine chinoise (localisation des déficiences selon les méridiens d'acupuncture ...).



Tenue dans le temps des corrections. [Haut page]


Les dispositifs sont conçus afin qu'ils ne se "chargent pas" (contrairement à certaines générations de correcteurs). Ils ne dévient pas non plus les nuisances vers les voisins comme le font d'autres procédés efficaces très localement. Ils n'interfèrent pas avec le bon fonctionnement des équipements électroniques (absence de métaux, d'alimentation électrique et de circuits électroniques dans le matériel utilisé).

Ils restent actifs dans le temps, tant que l'environnement extérieur demeure identique. Cependant, une modification dans les alentours (augmentation en fréquence ou en intensité d'un émetteur, excavation ou nouvelle masse de béton dans le quartier, instalation de panneaux solaires chez un voisin, déplacement d'un transfo ...) nécessite des ajustements.



[Coût du traitement direct de la maison]




P1070201 rcdr.jpg

tres ou dizaines de m
bloc_b_g bloc_b_d
Thème Hurilam1.1
 

Réalisé par AVEL DOUR 2009-2020

Thème Hurilam1.1